Présentation

Présentation et missions des 3C

2 CIRCULAIRES :
N°DHOS/DHO/2005/101/ du 22 février 2005 relative à l’organisation des soins en cancérologie
N°DHOS/CNAMTS/INCA/2007/357 du 25 septembre 2007 relative aux réseaux régionaux de
cancérologie

LE 3C VISE 4 OBJECTIFS :

  • Organisation interne de la cancérologie au sein de chaque établissement

  • Mettre en place une traçabilité des pratiques

  • Suivi plus personnalisé

  • Démarche d’assurance qualité en cancérologie

(RCP, pluridisciplinarité) (circ. 22 fév. 2005)

LE 3C VERITABLE CELLULE QUALITE OPERATIONNELLE

Le 3C doit s’assurer de la :

  • Mise en œuvre effective de la pluridisciplinarité en fédérant les RCP

  • Mises à dispositions des fiches RCP

  • Gestion des RCP

  • Circulation de l’information médicale

  • Réalisation d’audits internes pour vérifier l’enregistrement de tous les dossiers et l’adéquation des dossiers discutés en RCP

  • Mise en place du dispositif d’annonce

  • PPS (Programme Personnalisé de Soins)

  • Pouvoir informer les patients, les orienter, aider à leur prise de RDV

  • Suivi individualisé des patients (intégration des soins de supports, soins à domicile et la coordination avec les acteurs du réseau, relation avec les établissements du pôle régional)

  • Produire des informations sur les activités cancérologiques médico-chirurgicales et pharmaceutiques de l’établissement

(Annexe 5 circ. Fév.2005)

MODE D’ORGANISATION DU 3C

Variable et adapté selon la taille
Le 3C est également ouvert aux médecins généralistes qui le souhaitent


Le 3C doit prioritairement bénéficier de renforcement en personnels de secrétariat pour dégager du
temps médical et soignant

Un seul 3C couvre le territoire guadeloupéen :

  • Médecin coordonnateur : Dr Véronique BOURHIS

  • Infirmière : Mme Christiane PIOCHE

  • Assistante : Mme Viviane THIBUCE

  • 3C ET RRC (Réseau Régional de Cancérologie)

« L'articulation entre le RRC et les 3C se réalise à travers :


- un travail de collaboration et d’échange qui se décline principalement sur les volets de la diffusion
et de l’utilisation des référentiels régionaux, de l’organisation et du fonctionnement des RCP, de
l’information des professionnels et des patients, de l’échanges de données et de leur intégration au
DCC,  d'informations sur les activités cancérologiques. Les 3C sont ainsi les interlocuteurs privilégiés
du RRC


- un rôle d’animation des 3C par le RRC, en particulier dans le domaine de l'évaluation par le biais
d'audits « qualité », par exemple sur l’utilisation des référentiels ou l’organisation des RCP. Dans ce
domaine notamment, le RRC s’attachera à favoriser la communication et l’interfaçage entre les
différents 3C de la région. Les missions des 3C ne peuvent être menées qu'en partenariat et en
cohérence avec le RRC qui a une vision globale et transversale de la réalisation de leurs missions.
Le réseau régional identifie l’ensemble des RCP et les répertorie sous forme d’un annuaire. Il porte
cette information à la connaissance des professionnels de santé et des patients »


(Annexe circulaire 25 septembre 2007)

Entre de bonnes mains
Amical jeune médecin